Ma première fois avec Zelda

Zelda-Williams1Sous ce titre provocateur se cache un article qui n’a rien à voir avec les relations sexuelles de Mademoiselle Williams mais avec la création de boites de jeux NES, SNES, Virtual Boy ou Gameboy (Classic/Color/Advance) grâce au site NintAndBox.net qui vous propose plusieurs boites, livret ou stickers des jeux Nintendo des divers consoles précédemment citées. NintAndBox est la fusion entre deux anciens sites à savoir OldiesCover et NPES. J’étais inscrit sur NPES en 2009 mais depuis ce soir je n’avais jamais eu le temps et l’argent pour m’investir dans la création d’une boite qui demande du temps, de la rigourosité, des outils et des matériaux nécéssaires pour avoir un résultat satisfaisant. Pour ma part j’ai choisis The Legend of Zelda A Link to the Past sur SNES. Un ami (qui était un surveillant dans mon ancien lycée ^^) m’avait échangé il y a quelques années le jeu en loose contre une Gameboy Classic Verte non fonctionnelle (la belle affaire :D). Et aujourd’hui j’ai voulu embellir la cartouche en créant sa boite.

Mon dieu j’en ai chié ! Je vais réécrire mes impressions que j’ai laissé sur le forum de NintAndBox.

Ce soir, j’ai fait le grand saut ! Je suis allé à la papeterie après le boulot et j’ai acheté 3 éléments :
– Colle UHU Twist And Glue avec Solvant
– Papier Photo Satin 250 gr*
– Papier Canson 250 gr*

* j’ai la flemme de regarder sur l’emballage, si ça se trouve il s’agit du grammage (gr/cm2) et non de la masse totale de la feuille.

J’ai choisit A Link to the Past sur SNES, un jeu qu’un ami m’avait échangé contre une Gameboy Frigo Verte non fonctionnelle il y a quelques années ! J’ai rencontré plusieurs difficultés mais d’abord je tenais à souligner que l’impression sur le papier photo s’est bien passé, je m’attendais à des traces de balayages comme j’ai souvent l’habitude de voir sur des grosse surfaces de couleurs unies mais là non. La pose de la colle sur le papier Canson aussi s’est bien passé, aucune difficulté. J’ai choisit de découper au cutter avec une règle pour les lignes droites afin d’être le plus précis. Pour les arrondis, j’ai choisis le ciseau. J’ai également utilisé une lime pour les bords. Par contre, au moment du pliage des deux parties, j’ai commencé à ce moment à voir un gros problème. L’encre noir de l’imprimante sur le papier photo laisse des traces horribles sur les doigts et le problème c’est qu’on a besoin de nos doigts pour bosser le manuel dans ce type d’entreprise. Ma boite était noir de partout à l’intérieur… Heureusement élément miracle : la gomme qui permet d’enlever une bonne partie. La partie ou il fallait rassembler les deux parties était horrible aussi, je mettais de la colle partout ! Bref un carnage mais au final le résultat me satisfait assez.

IMG_0871 IMG_0872 IMG_0873 IMG_0874 IMG_0875 IMG_0876 IMG_0877

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *