Critique de Odin Sphere Leifthrasir

À l’origine, Odin Sphere était un action RPG de qualité des studios Vanilla Ware sortit à la fin de vie de la Playstation 2. Afin de combler l’attente du prochain 13 Sentinels Aegis Rim dont on a eu une brève vidéo de gameplay au Tokyo Game Show 2015, Vanilla Ware a décidé de proposer un remake de qualité du titre sur Playstation 3, Playstation VITA et Playstation 4 avec également un coffret collector pour ce dernier.

Continuer la lecture de Critique de Odin Sphere Leifthrasir

Super Mario World VIP & Wall & Alaska Mix

La communauté autour du hacking du célèbre jeu de Nintendo de 1990 Super Mario World est assez importante au Japon mais également dans la communauté anglophone notamment grâce au site Super Mario World Central qui référence la majeure partie des hacks de Super Mario World, Yoshi’s Island et Super Mario 64. Parmi tout ces hack, il existe une série de six hack (dont un actuellement en cours de développement) assez populaire dans la communauté du hacking de Super Mario World à savoir VIP Mario World.

Continuer la lecture de Super Mario World VIP & Wall & Alaska Mix

Nintendo Press Event Post E3 2015

C’est quelques semaines après l’E3 que nous avons la chance grâce l’agence Laboite et Nintendo France d’avoir la possibilité de tester les titres présentés lors de l’événement qui s’est tenu à Los Angeles.

J’ai pu avoir l’opportunité d’y assister avec MLDEG et Fandenintendo pour me forger un avis sur les jeux qui m’intéressaient le plus. Tout d’abord, il faut savoir que je n’ai pas pu tester tous les jeux présents mais seulement les trois grands titres qui m’intriguaient le plus :

  • The Legend of Zelda : Triforce Heroes
  • Starfox Zero
  • Super Mario Maker

N3DS_TLOZ-TriForceHeroes_logo_blk

Commençons avec une des grandes surprises de cet E3 Nintendo à savoir The Legend of Zelda : Triforce Heroes. La démo de ce jeu devaient se faire en coopération à 3 joueurs mais il est apparement possible d’y jouer à 2 ou seul. J’ai pu jouer à un niveau avec MLDEG et Darkboop. Chaque joueur contrôle le personnage de Link avec une couleur différente (rouge, verte ou bleue).

the-legend-of-zelda-triforce-heroes

Dans le principe, le jeu nous rappelle évidemment Four Swords (Gameboy Advance) et Four Swords Adventure (Gamecube). Cependant, à la différence des deux jeux précédemment cités, Triforce Heroes est plus axé sur la coopération que sur la compétition car il y a une seule jauge de coeurs (barre de vie) pour l’ensemble des joueurs à la manière des vies dans Metal Slug par exemple alors que les opus Four Swords proposaient une véritable compétition dans un avancement qui demandaient parfois coopération.

Graphiquement, le jeu reprend le moteur de A Link Between Worlds sans grandes améliorations apparentes. Quant aux designs des Link, ils reprennent le style cartoon à la Wind Waker ou Minish Cap.

Sur la mission auquel j’ai joué, il s’agissait d’un donjon avec une succession de salles. Dans chacune de ces salles, il fallait remplir des tâches pour récupérer une clé nous permettant d’accéder à la salle suivante. La plupart du temps, il fallait détruire tous les ennemis pour pouvoir avancer d’une manière coopérative ou solitaire. La salle finale était celle du boss. Il s’agissait d’un sorte de cylindre avec des piques autour de lui et un orifice sur la base supérieure. Il fallait jeter une bombe dans ce trou pour lui faire sortir son oeil et le taper à l’épée. Le vice était que le boss était très grand en terme d’hauteur et il fallait donc qu’un joueur porte les deux autres joueurs. Le joueur qui était tout en bas gérait les directions, celui qui était tout en haut devait jeter les bombes et celui qui était au milieu devait jeter celui qui était tout en haut sur le boss au moment où ce dernier sortait son oeil. C’est ce qu’ils appellent la « technique du Totem ».

Par ailleurs, il y’a un petit aspect RPG. En effet, en récoltant des rubis il est possible d’acheter de nouvelles tenues permettant d’accroître certaines capacités spéciales.

Il est à repréciser que le jeu est jouable en multijoueurs jusqu’à trois en local ou en ligne et qu’il est annoncé pour le dernier trimestre 2015 sur 3DS et New 3DS.

1434551804-8207-card

Le titre suivant est donc Starfox Zero développé par Platinium Games et Camelot prévu sur la console de salon de Nintendo au dernier trimestre 2015. J’ai pu tester deux niveaux :

Le premier nous envoie dans l’espace à bord de l’Arwing. L’objectif était de détruire plusieurs ennemis (il y’avait un décompte sur le HUD). Une fois les ennemis arrivés, le personnage de Pigma apparût et était présenté en tant que boss. Étant plus rapide, il fallait attendre que le boss vous poursuit afin d’effectuer un looping et se placer derrière Pigma pour l’atteindre avec les tirs lasers.

Il est d’ailleurs important de noter que le personnage de Pigma a disparu dans Starfox Assault, donc cet opus n’est pas du tout la suite chronologique des derniers Starfox en date. La mention « Zero » laisserait à penser qu’il se placerait chronologiquement avant Starwing sur SNES.

starfoxzero-1210-610

Le second niveau nous plonge dans le monde de Corneria qui nous fait rappeler naturellement les niveaux similaires dans Starwing (SNES) ou Lylatwars (N64). A l’instar des précédents opus, il s’agissait d’une ligne droite et il y’avait donc impossibilité de faire demi-tour ou d’avoir une quelconque liberté de vol. Le but de cette mission était d’arriver au point final en détruisant plusieurs types d’ennemis pour affronter le boss. Ce boss en question est un sorte de gros vaisseau et il est très intéressant puisqu’il nous offre deux possibilité de le détruire. Cependant, cela n’influe en rien à l’histoire. La première méthode pour vaincre le boss est la plus classique : éliminer les éléments destructibles de l’ennemi avec l’Arwing. La seconde méthode est d’entrer par un conduit au niveau du boss afin d’atteindre son « coeur » (voir image ci-dessous). Il fallait passer en mode Walker avec le bouton A et détruire les parties en vert sur le sujet.

WiiU_StarFoxZero_scrn09

L’une des grandes nouveautés dans ce jeu est l’apparition du walker. Cet élément était inclus dans Starfox 2 sur SNES qui n’a jamais été commercialisé (voir image ci-dessous). Je ne pense pas que cela apporte beaucoup au jeu étant donné qui y’a déjà la présence du Landmaster et il est plus fun de jouer dans les airs plutôt que sur terre.

starfox2_walker

La maniabilité de ce jeu est très spéciale et change de ce que nous avons l’habitude de voir. Shigeru Miyamoto a voulu donner cette sensation de piloter réellement un vaisseau et de ce fait le joystick du gamepad s’utilise un peu comme le manche d’un avion : incline en haut pour accélérer et l’incliner en bas pour ralentir. Cela change vis-à-vis des opus précédents où l’accélération et la décélération se contrôlait via les gâchettes de la manette.

Graphiquement, on sait que la Wii U pouvait mieux faire. Malgré les critiques, on ne peut pas non plus dire que le jeu soit laid mais on s’attendait à beaucoup pour une licence aussi phare et aussi attendu. Quand on voit les jolis effets de lumière de Mario Kart 8 ou les environnements de Bayonetta 2, on aurait imaginer un Starfox plus travaillé graphiquement.

super-mario-maker

Super Mario Maker a clairement été pour coup de coeur de cet E3 et j’attendais beaucoup de ce jeu. Je n’ai pas pu tester la précédente version jouable il y a un an mais de ce qu’on m’a dit, les possibilités ont énormément évolué.

Tout d’abord, il est au maximum possible de créer deux environnements sur 10 écrans chacun dans un niveau. C’est à dire que si vous créer votre niveau, vous avez « 10 écrans » au maximum mais au bout de ce 10ème écran ou même avant vous pouvez y placer un tuyau ou une porte qui vous mène vers un autre environnement qui lui aussi est limité à « 10 écrans ».

Pour le moment, il est impossible de créer des niveaux avec un scrolling vertical, mais seulement horizontal.

mario_maker_styles

Petit tour d’horizon sur l’interface de l’éditeur. Le nombre d’écran était déterminé par le curseur que vous pouvez voir en bas du screenshot ci-dessous. L’icône du chien est un retour en arrière, l’icône de la poubelle permet d’effacer tous les éléments, l’icône de la gomme permet d’effacer l’élément que l’on souhaite et la main permet de sélectionner les éléments. A gauche on a accès aux différents jeux à notre disposition (Super Mario Bros., Super Mario Bros. 3, Super Mario World et New Super Mario Bros. U ) et également accès aux différents environnements (plaines, aquatique, maison fantôme, chateaux etc…). En haut, on accès à certains éléments, je vois ça comme une barre de raccourcis puisqu’il est aussi possible d’accéder à d’autres éléments en cliquants sur la flèche en haut à droite. Par ailleurs, tous les éléments du jeu ne sont pas disponible au début, il faudra les débloquer en accomplissant des niveaux créer par d’autres joueurs.

MarioMaker

 

Les possibilités sont infinis ! Vous pouvez mettre un Boo dans un question block, mettre des fleurs de feu qui sortent des tuyaux, mettre un Lakitu qui lance des étoiles avec des ailes ou même balancer des Bowser Jr !

super_mario_maker_e3_2015_2

L’aspect communautaire est aussi très intéressant dans le jeu. Vous avez accès une quantité infinie de niveaux créer par les joueurs du monde.  Seul les créations que leur créateurs ont finit son éligibles à être partager dans la communauté afin d’éviter d’avoir des niveaux qui ne sont pas faisables. Il y’a la possibilité de voir le nombre de personnes qui ont vu le niveau (sans forcément y avoir jouer), la possibilité de « liker » et de voir le nombre de « likes », la possibilité également de voir le pourcentage de difficulté calculé sur le nombre de réussites divisé par le nombre de tentatives : plus le pourcentage est bas plus dur sera le niveau. Il est aussi possible de récupérer un niveau pour l’éditer ensuite.

630x

Le jeu sera compatible avec la plupart des Amiibo qui donne la possibilité d’avoir un nouveau power-up : le Mistery Mushroom (champignon mystère) qui donnera à Mario l’apparence de l’Amiibo auquel on l’a connecté. Les Amibos que j’ai pu voir sont Marth, Wii Fit Trainer, Link, Yoshi et Kirby mais d’autres Amiibo seront compatibles. Par ailleurs, l’Amiibo Super Mario 30th Anniversary donnera la possibilité d’avoir le Mega Champignon qui permettra à Mario d’être gigantesque un peu comme New Super Mario Bros. sur Nintendo DS.

1300061554392769569

Le seul point négatif est au niveau des commandes. Par exemple, dans Super Mario World le bouton pour Spin était le bouton A alors que sur le Wii U Gamepad c’est la gâchette de droite un peu comme la version Gameboy Advance.

Cependant, mes appréciations à propos de ce jeu sont très positives et j’ai vraiment hâte de créer et tester les niveaux de Super Mario !

Photos des Amiibos

Retrouvez nos avis avec MLDEG sur les différents jeux de l’événement.

5 raisons de garder ses figurines Amiibo sous blister

Il n’y a pas à dire, depuis que Nintendo a lancé ses séries de figurines NFC en novembre 2014, on constate que ces dernières connaissent un grand succès auprès de ses fans à tel point que la demande dépasse l’offre.

Parmi les collectionneurs de ces Amiibo, certains gardent leurs précieux sous blister et d’autres préfèrent les déballer. Pour ma part, je préfère les laisser dans leur boite et je vous donne 5 raisons de les laisser dans leur boite :

  • 1 – Le packaging est vraiment classe. C’est surement le point qui me donne envie de les garder dans leur boite. Je trouve les packaging très réussi autant pour la série Super Smash Bros. que la série Splatoon ou Super Mario. Il va sans dire que si le packaging était quelque chose de global et de banal en noir et blanc ça aurait « jarter » mais ici, ce n’est pas le cas.

amiibo_wave3_uk

  • 2 – Un gain de place conséquentSi comme moi vous avez décidé de faire la collection complète des Amiibo, on arrive très vite aujourd’hui à une quarantaine de figurines ce qui est conséquent en terme de place. L’avantage qu’il y a avec les boites c’est qu’on peut les accrocher au mur et ainsi utiliser la place qu’on devait utiliser pour poser les Amiibo pour autre chose !

7txmhyD

 

  • 3 – Pas de dépôt de poussières sur les figurines ! La hantise des collectionneurs c’est bien la poussière. Grâce au plastique, la figurine est protégée de saleté ambiante de notre cher foyer. En revanche il faudra faire la poussière sur les boites mais c’est plus simple que de faire la poussière directement sur les Amiibo où certaines parties sont creuses.

 

  • 4 – Possible de les utiliser même dans leur boite. Malgré ce que l’on peut penser, il est possible d’utiliser les Amiibo tout en les laissant dans leur boite. Plusieurs astuces sont proposés sur Youtube pour pouvoir profiter de ses figurines tout en les gardant sous blisters.

 

  • 5 – La possibilité de le revendre à prix neuf. Si un jour vous décidez pour quelque soit la raison de vendre votre collection, il est toujours mieux de revendre ces objets à l’état neuf et d’en tirer le meilleur prix. Bien sûr, certaines personnes abusent de cette pratique en achetant en masses les Amiibo et en les revendant au prix fort mais je suis certain que vous ne faites pas partie de cette espèce 🙂

Et vous, vous êtes plus en boite ou à l’air libre ?

De nouveaux artworks pour Star Wars Battlefront (EA)

A quelques jours de la diffusion de la première vidéo gameplay de Star Wars Battlefront à la Star Wars Celebration 2015, EA a dévoilé 3 artworks qui en forment qu’un de la partie basse d’un stormtrooper voire peut être d’un clonetrooper mais c’est moins probable dû au fait que nous n’avons eu encore aucune informations qui indiquait la présence de la guerre des clones dans le jeu. Voici donc les artworks en question :

 

bf

 

Mise à jour du 15/04/2015

De nouvelles parties de l’artwork se sont dévoilés.

11073351_605679042867951_6328545691798577969_n

Source:  https://instagram.com/eastarwars/

Une bonne trouvaille à Cash

Nous voici sur le premier article de 2015 ! Et pour fêter ça quoi de mieux que de vous parler de mes dernières trouvailles dans le Cash Converter près de chez moi ? Ça faisait longtemps que je n’avais pas acheter de jeux rétro là-bas. Bref passons, je suis tombé sur 3 jeux NES en boites à 14€99 chacun.

Le premier jeu est Kung Fu, il s’agit d’un classique de la NES mais je n’en sais pas plus si ce n’est qu’il s’agit d’un jeu d’action. J’ai eu la chance de le trouver en bon état et avec même un poster présentant les différents titres de la NES d’époque comme neuf !



IMG_1072IMG_1081

 

Le second jeu est Chip’n Dale Rescure Rangers, plus connu chez nous sous le nom de Tic et Tac. Le jeu est d’ailleurs inspiré du dessin animé Disney Tic et Tac : Les Rangers du Risque.

 

IMG_1073

Et le troisième jeu est Turbo Racing,  jeu de course F1.

IMG_1074

 

Hélas, je n’ai pas de NES pour pouvoir y jouer mais j’en recherche une depuis un petit moment maintenant. Bref wait and see comme on dit !

Street Fighter V dévoilé !

C’est grâce ou à cause de l’erreur d’un hypothétique stagiaire de Capcom qu’un teaser a été dévoilé sur leur chaîne Youtube sur le prochain jeu de combat de l’éditeur et pas des moindres car il s’agit de Street Fighter V. Chronologiquement, il se pourrait que cet opus soit la suite de Street Fighter III en attendant plus d’informations sur cela. On sait dors et déjà que Ryu et Chun-li seront de la partie (en même temps, un SF sans ces deux persos, c’est pas un SF).

Source : Gamekult

Mon avis sur Super Mario World le Guide complet de Dr. Lakav.

8abc05fbb67fee2e0700635c1c8ce8eb

C’est avec un plaisir immense que j’écris cet article sur un thème que j’apprécie énormément. Bon, ce n’est pas un thème à proprement parler mais un jeux vidéo, et surement un de mes jeux vidéos favoris à savoir Super Mario World. Mais on ne va pas s’intéresser au jeu en lui même mais d’un projet amateur d’un fan qui a créer un guide complet du jeu, nous guidant effectivement sur chaque niveaux de chaque mondes, nous racontant certaines anecdotes, nous listant les différents personnages et ennemis etc..

6bcab21022ca2c0600713237391be2dc b4ab8fefe42c054f6a1eb435e9699e6e

J’ai commencé à feuilleter certaines pages. Je ne suis expert en travail d’écrite mais je vais quand même donner mon avis sur le sujet. L’écriture est très correct pour un guide, une écriture adaptée, simple, avec des phrases assez courtes ce qui permet une lecture agréable.

Quant au contenu textuel, j’ai apprit quelques petits trucs sympas mais a contrario j’ai lu des trucs qui m’ont étonnés comme le fait que les champignons dorés ailés et les pièces rouges ne soient pas dans le jeu. C’est possible qu’ils ne soient pas dans certains stages, je confonds probablement avec un hack de SMW. Pour en revenir au contenu textuel, j’aurais aimé parfois qu’il aille plus loin. Par exemple, dire pourquoi tel il n’est pas possible sur les versions occidentales d’avaler les « dauphins » avec Yoshi (il me semble que c’est lié à une notion culturelle, en occident le dauphin est animal beau, gracieux etc.. ce genre de conneries quoi)

Pour le contenu visuel, on ne peut mieux faire ! On retrouve des artwork d’époque, des sprites et des screenshots très explicites pour le guide ainsi que des screenshots « dossiers » nous montrant les première images de SMW.

Concernant l’habillage du guide, j’ai vraiment bien kiffé ! A commencer par la couverture qui rappelle un peu la jaquette JAP de Super Mario World sur SFC. L’intérieur est très enfantin et je trouve ça plutôt sympathique !

Je vous laisse découvrir le reste du guide rédigé par Dr. Lakav en commandant votre exemplaire sur le lien suivant :

http://retro-mag.com/commander

Ma première fois avec Zelda

Zelda-Williams1Sous ce titre provocateur se cache un article qui n’a rien à voir avec les relations sexuelles de Mademoiselle Williams mais avec la création de boites de jeux NES, SNES, Virtual Boy ou Gameboy (Classic/Color/Advance) grâce au site NintAndBox.net qui vous propose plusieurs boites, livret ou stickers des jeux Nintendo des divers consoles précédemment citées. NintAndBox est la fusion entre deux anciens sites à savoir OldiesCover et NPES. J’étais inscrit sur NPES en 2009 mais depuis ce soir je n’avais jamais eu le temps et l’argent pour m’investir dans la création d’une boite qui demande du temps, de la rigourosité, des outils et des matériaux nécéssaires pour avoir un résultat satisfaisant. Pour ma part j’ai choisis The Legend of Zelda A Link to the Past sur SNES. Un ami (qui était un surveillant dans mon ancien lycée ^^) m’avait échangé il y a quelques années le jeu en loose contre une Gameboy Classic Verte non fonctionnelle (la belle affaire :D). Et aujourd’hui j’ai voulu embellir la cartouche en créant sa boite.

Mon dieu j’en ai chié ! Je vais réécrire mes impressions que j’ai laissé sur le forum de NintAndBox.

Ce soir, j’ai fait le grand saut ! Je suis allé à la papeterie après le boulot et j’ai acheté 3 éléments :
– Colle UHU Twist And Glue avec Solvant
– Papier Photo Satin 250 gr*
– Papier Canson 250 gr*

* j’ai la flemme de regarder sur l’emballage, si ça se trouve il s’agit du grammage (gr/cm2) et non de la masse totale de la feuille.

J’ai choisit A Link to the Past sur SNES, un jeu qu’un ami m’avait échangé contre une Gameboy Frigo Verte non fonctionnelle il y a quelques années ! J’ai rencontré plusieurs difficultés mais d’abord je tenais à souligner que l’impression sur le papier photo s’est bien passé, je m’attendais à des traces de balayages comme j’ai souvent l’habitude de voir sur des grosse surfaces de couleurs unies mais là non. La pose de la colle sur le papier Canson aussi s’est bien passé, aucune difficulté. J’ai choisit de découper au cutter avec une règle pour les lignes droites afin d’être le plus précis. Pour les arrondis, j’ai choisis le ciseau. J’ai également utilisé une lime pour les bords. Par contre, au moment du pliage des deux parties, j’ai commencé à ce moment à voir un gros problème. L’encre noir de l’imprimante sur le papier photo laisse des traces horribles sur les doigts et le problème c’est qu’on a besoin de nos doigts pour bosser le manuel dans ce type d’entreprise. Ma boite était noir de partout à l’intérieur… Heureusement élément miracle : la gomme qui permet d’enlever une bonne partie. La partie ou il fallait rassembler les deux parties était horrible aussi, je mettais de la colle partout ! Bref un carnage mais au final le résultat me satisfait assez.

IMG_0871 IMG_0872 IMG_0873 IMG_0874 IMG_0875 IMG_0876 IMG_0877